FLEISCHER (M., D. et R.)


FLEISCHER (M., D. et R.)
FLEISCHER (M., D. et R.)

FLEISCHER MAX (1889-1972) DAVE (1894-1979) & RICHARD (1916- )

Les deux frères, Max et Dave, sont d’origine autrichienne. Ils débutèrent à New York comme caricaturistes et dessinateurs de «strips» vers 1910. Pendant la Première Guerre mondiale, Max se trouva orienté vers la production de courts dessins animés destinés à l’instruction militaire. En 1920, les deux frères s’associèrent pour persévérer dans cette voie nouvelle. Leur première série, Hors de l’encrier (Out of the Inkwell ), où les personnages dessinés par Dave «sortaient» d’un encrier, connut un grand succès, car ils révélaient un secret de fabrication: à la fin de chaque aventure, le clown Koko, leur héros favori, revenait s’immobiliser sur la feuille de papier qui l’avait fait naître.

On retiendra quelques dessins animés du plus pur «nonsense» (Snoopocracy , 1933) en marge des deux grandes séries de cartoons fondées sur Betty Boop (1930-1935) et Popeye (les Fleischer réussirent à faire durer ses aventures de 1930 à 1947, un record). La première de ces deux séries fit scandale: son héroïne, corps rondelet et très souple, accroche-cœurs et jupe courte, ressemblait trop aux flappers honnies par la bonne société. Même dans ses films les plus familiaux, les plus anodins, elle se trémoussait et chantait d’une façon qui valut à ses auteurs des ennuis judiciaires. Elle disparut, alors que sa silhouette, symbole de liberté sexuelle, était devenue mondialement célèbre. Les frères Fleischer avaient eu, entre autres trouvailles, l’idée de la faire apparaître et danser devant l’orchestre de Cab Calloway filmé en prises réelles. Ils eurent plus de chance avec Popeye le Marin , dont les aventures obéissent à un schéma enfantin: humiliation (ou danger grave) menaçant son éternelle fiancée, Olive, qu’il efface grâce à l’absorption rituelle et parfaitement incongrue... d’une boîte d’épinards, laquelle lui donne la force de vaincre ses adversaires, neuf fois sur dix un stupide géant.

Cependant, dans le détail, les bandes dessinées des Fleischer montrent une intention satirique plus adulte. En 1939, inquiets de la concurrence de Disney, ils présentèrent un dessin animé de long métrage, Les Voyages de Gulliver , qui fut un échec (malgré de fort bons moments). Leur appareillage technique ne pouvait soutenir la comparaison avec celui de Disney, comme le démontra leur seconde tentative: Douce et Criquet s’aimaient d’amour tendre (Mr. Bugs goes to Town , 1941). Dès 1942, les deux frères se séparèrent: Dave entra chez Columbia, Max à partir de 1947 s’occupa de cinéma industriel (en 1923, il avait déjà réalisé, seul, un curieux film de vulgarisation scientifique: The Einstein Theory of Relativity , sous la supervision directe d’Einstein).

Richard Fleischer, le fils de Max, né à Brooklyn, a commencé sa carrière de cinéaste par diverses étapes techniques. Il fit notamment du montage avant d’aborder la mise en scène en 1946. Cinéaste robuste, un peu lourd, il se montre plus doué pour le drame que pour la comédie. Sa carrière l’a mené de curieux petits thrillers à des superproductions rarement médiocres, souvent remarquables, puis à des films moins ambitieux. D’une catégorie à l’autre se détachent quelques constantes: goût pour les jeux d’identité et les effets de miroirs, étude volontiers complaisante des perversions sexuelles et de leurs implications sociales, peinture de plus en plus fouillée de l’auto-explication de héros solitaires. Outre The Vikings (1958), «bande dessinée» qu’il a rendue crédible et attachante, ses meilleurs films sont: L’Énigme du Chicago Express (The Narrow Margin , 1952); 20 000 Lieues sous les mers (1954); Les Inconnus dans la ville (Violent Saturday , 1955); La Fille sur la balançoire (The Girl on the Red Velvet Swing , 1955), apothéose d’un «baroquisme» fin-de-siècle; Barrabas (1962), «péplum» fondé sur le principe plastique de la circularité; plus récemment, plutôt que Soylent Green , emphatique anticipation écologique, on retiendra Les Complices de la dernière chance (The Last Run , 1971) et The Don is Dead (1975), «ballades» du vieillissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fleischer — (or Fleisher) is a common German family name. Its literal meaning is butcher . Other German family names with the same meaning include Metzger, Mezger, Fleischman, and Fleischmann. People * Ari Fleischer, White House Press Secretary 2001 2003. *… …   Wikipedia

  • Fleischer — Saltar a navegación, búsqueda El término Fleischer se puede referir a: Carl Gustav Fleischer, general noruego (1883 1942). Richard Fleischer, director de cine estadounidense (1916 2006). Dave Fleischer, productor y director germano estadounidense …   Wikipedia Español

  • Fleischer [1] — Fleischer, Handwerker, welche das eßbare zahme vierfüßige Vieh (Rinder, Kälber, Schweine, Schafe, Ziegen) kaufen, schlachten u. das in Stücken zerlegte Fleisch verkaufen; auch verstehen die F. die verschiedenen Arten Wurst zu machen, Fleisch zu… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fleischer [2] — Fleischer, 1) Johann Lorenz, geb. 1689 in Bairenth, studirte seit 1707 in Halle Jurisprudenz u. habilitirte sich an der dortigen Universität; 1716 wurde er Professor der Rechte; kam 1733 gls Professor der Pandekten nach Frankfurt a. d. O. u. st.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fleischer [1] — Fleischer (Metzger, Fleischhauer, Knochenhauer, Schlächter, franz. Boucher, Charcutier, welches Wort aber nur den Schweinemetzger bezeichnet und dafür auch in einem Teil von Süddeutschland gebräuchlich ist), Handwerker, die das sogen.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fleischer — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Auch: • Metzger • Schlachter Bsp.: • Wir kaufen unser Fleisch beim Fleischer …   Deutsch Wörterbuch

  • Fleischer [2] — Fleischer, 1) Heinrich Leberecht, berühmter Arabist, geb. 21. Febr. 1801 zu Schandau in Sachsen, gest. 10. Febr. 1888 in Leipzig, studierte 1819–1824 zu Leipzig Theologie und orientalische, daneben unter Gottfried Hermann auch die klassischen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fleischer — Fleischer, Metzger, Schlächter, Handwerker, der das Schlachtvieh schlachtet und das Fleisch frisch oder in verschiedener Zubereitung verkauft. – Vgl. Rothe (1902) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fleischer [2] — Fleischer, Heinr. Leberecht, Orientalist, geb. 21. Febr. 1801 zu Schandau, seit 1835 Prof. zu Leipzig, gest. das. 10. Febr. 1888; bes. verdient um die Kenntnis des Arabischen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fleischer — Fleischer, Heinrich Lebrecht, geb. 1801 zu Schandau, seit 1835 Professor der oriental. Sprachen in Leipzig, Mitgründer der deutschen morgenländ. Gesellschaft, verdient durch die Herausgabe von Abulfedas mohammedan. Geschichte, der goldenen… …   Herders Conversations-Lexikon